27.05.2017

MAXI RACE ANNECY - RELAIS 4 - 23 KM 1100 D+  

7e au scratch (2e RELAIS)

23e par équipe



Reprise du trail cette semaine avec la maxi race en relais de 4 !!! Après 2 courses consacrées à l'asphalte, cela fait le plus grand bien de retrouver les sentiers. 

En compagnie d'une équipe composée de traileurs de différents niveaux, pas d'objectif du tout ! L'équipe s'est construite sur internet, via les réseaux sociaux :) 
Il s'agit là, de ma première course en relais. 

Le départ de la course est à 6h15, mais il s'agit davantage de l'heure à laquelle je me lève, à quelques minutes près (5h30 pour être exacte). Florian prend le premier relais et je serai le second des 4 relayeurs

Après mon petit-déjeuner, direction la ligne de départ (merci à ma chérie qui m'a servi de chauffeur aller-retour) du 2e relais, en haut du Semnoz. Pour suivre le parcours des premiers relayeurs, il n'y a que le live de la course. Le problème ... il faut attendre le passage en haut du Semnoz pour savoir où en est le coureur. Cela peut donc être long, très long même. 

J'arrive sur mon départ à 7h30 le temps de m'échauffer correctement et je monte ensuite sur le lieu du passage de relais, ou plutôt de balise ! Je retrouve Ludo en haut, qui est notre 3e relayeur et qui est venu pour redescendre Flo du sommet jusqu'à Doussard, ou sera ma fin de parcours. Les minutes passent et les coureurs aussi ... 8h30 toujours pas de Flo à l'horizon et toujours pas en haut du Semnoz non plus d'après le live. Les minutes et les concurrents passent ... déjà 100 équipes passaient. Il sera difficile de rattraper tant de monde sur une monotrace. 

Après près de 3h de course, Flo arrive en 116e position et je récupère la balise GPS. Tant pis pour l'échauffement ! 

La première partie de mon relais est constitué de dénivelé négatif ! Ça me permettra de chauffer un peu la machine et de ne pas être trop rouillé. 


J'entame la descente vers Doussard, qui va s'annoncer assez galère avec tout ces coureurs devant. Je commence donc à doubler tranquillement ceux partis devant moi ... je me dis que ça ne sert pas à grand chose de prendre des risques en partant de si loin. Ce raisonnement n'a pas tenu plus de 2'30 chrono en main !!!

Les 10 premiers concurrents devant moi sont rattrapés, "attention à gauche", "attention à droite", "merci". Je pense que je n'avais pas prononcé ces quelques mots autant de fois durant les 20 dernières années, que durant les 23km que dure mon relais ! 

J'arrive en bas de la première descente et s'avance devant moi une montée de près de 900m de d+ à avaler d'une traite. Il est toujours aussi difficile de doubler que durant la descente précédente. Je passe dans la boue et l'eau pour pouvoir regagner un peu du temps laissé en route sur le Semnoz. 

La remontée continue, je ne marche que lorsque je n'ai pas le choix du fait du nombre de coureurs présents sur un si petit chemin. Les gens me regardent en se demandant pourquoi je double et ne reste pas tranquillement derrière à marcher. Tant pis ! Le premier ravitaillement fait du bien, c'est l'occasion de tremper la casquette dans la fontaine et de repartir aussi frais que possible. 

S'ensuit une succession de montées et descentes, avec des relances de partout. Les jambes prennent chères, mais pas le temps de me plaindre. J'en suis bien à 80 coureurs remontaient quand j'arrive sur le seul replat du relais. Les deux derniers kilomètres de mon relais. Sur les 300 derniers mètres, je croise ma chérie venue me soutenir (merci à elle !) et Ludo qui est venu à mon encontre et qui m'annonce une superbe remontée au dernier pointage. Partis 116e, j'étais 43e à moins de 5km du passage de relais. Et je rends mon relais à la 26e place ! (90 places de remontées). 

Une belle course somme toute malgré tous les traileurs à doubler, ce qui m'a fait perdre probablement plus de 5 minutes sur l'ensemble des 23km du relais. Je finis donc 7e au scratch du relais N°2 à la place de 4e, si je n'avais pas eu à doubler. Satisfait tout de même ! 

Maintenant place à une première pause dans la saison, avec une semaine de repos pour être à fond pour repartir de plus belle et attaquer par le trail des Drayes du Vercors en duo (27km et 1650m d+) avec Jérôme Lassale ! Objectif podium (victoire ?) ;-)