RS SPORTS

Préparateur physique, Entraîneur trail, Coach running, Coaching privé

29.07.2016

Trail 6 découverte - 6000D La Plagne

Le week-end dernier je prenais par à mon premier trail en "compétition". Un changement de région, modifie forcément pas mal de choses dans l'entraînement que l'on met en place et que l'on peut mettre en place. Me voici dorénavant en Haute-Savoie et donc qui dit Haute-Savoie dit forcément montagnes et forts dénivelés. 

C'est donc tout naturellement que je me suis lancé dans ce format découverte de la 6000D, la course des géants, qu'offre La Plagne chaque année.

Ce trail entre dans la préparation d'un second trail, qui lui est planifié pour 20 août à la Clusaz. Je l'ai donc volontairement effectué avec une certaine charge d'entraînement dans les jambes.

 

Me voilà donc en route pour 2h15 de voiture afin d'arriver à bon port ! 


Premier enseignement ... courir un trail n'implique pas de viser un chrono spécifique, car tout dépend du parcours sur lequel on évolue. Ici, un profil digne d'une étape du tour de France cycliste sur le papier, avec 3 ascensions et redescentes avant de franchir la ligne d'arrivée. Parcours fait de relances tout au long de la course et qui éprouve à chaque fois un peu plus le corps.

Tout au long de la course, la constance a été le maître mot. Une station que je ne connais pas, un parcours que je ne connais pas, une autre donnée nouvelle à assimiler : l'ALTITUDE !!! Monter à 2200m par trois fois avec des pentes supérieures à 30% pour certaines. Cela modifie pas mal de données sur le plan physiologique et comme je n'étais arrivé que 10 jours avant dans la région (et à 450m d'altitude), l'acclimatation n'était pas forcément là. Ce n'est pas parce que l'on s'entraîne quelques fois en altitude que cela à des effets directement sur votre corps. Il faut un certain temps avant que cela ne montre ses premiers effets. 

Cela étant, première partie de course sympathique, vue sur le massif alpin et le Mont Blanc qui nous surveille de derrière ses nuages ;) 
Je vous avoue que je n'ai que peu profiter du paysage que nous offrait ce trail ... quand vous passez l'ensemble de la course à 87% de votre FCmax, cela reste relativement difficile à faire !!! 

Les positions sont très rapidement établies, le dénivelé aidant à cela ! Rien à voir avec les courses sur route. Ici la sélection est nettement plus sévère. A la mi-course, je suis quelques secondes derrière le coureur qui me précède et j'ai sur les talons 3 autres trailers qui sont bien décidés à intégrer le TOP 10
La dernière montée est la plus raide et fait le plus mal. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas eu ce goût de sang si particulier dans la gorge. Ce goût qui vous dit que vous êtes sur la bonne voie et que vous vous donnez vraiment. La pente est certe prononcée, mais il ne reste plus que 2km et la ligne d'arrivée sera là ! Après cette difficile montée, je n'ai plus qu'un concurrent sur les talons. Je me lance alors dans la dernière descente, piégeuse, raide et parsemée de cailloux. Ce n'est plus forcément le moment de réfléchir, mais le moment d'envoyer ce qui reste sous le pied tout en gérant la dizaine de secondes d'avance que j'ai sur mon premier poursuivant.

Enfin la ligne d'arrivée pointe le bout de son nez, une dernière relance et nous y sommes. 10ème de ce trail. Mon premier. 
C'est donc avec une grande satisfaction que j'atteins l'objectif que je m'étais fixé, à savoir un TOP 10. Je n'avais pas donné à grand monde cet objectif chiffré, mais il est là à l'arrivée ! :)

 

Prochain trail - direction la Clusaz le 20 août 2016 - 14km