18.03.2018

TRAIL DES SALAMANDRES - 30 KM 1200 D+

4ème  Scratch & Podium 1er Seniors - TEAM RSSPORTS TRAIL

 

 

Me voilà en route pour Sorbiers, à côté de Saint-Etienne pour un nouveau trail, à peine deux semaines après le trail des Cabornis sur 40km.

 

L'objectif était d'arriver avec une autre façon d'aborder la semaine de course. En effet, sur le trail des Cabornis, les jambes n'étaient pas là du tout ! Cette course avait été précédée de la première semaine d'affûtage de la saison. L'idée ici était donc de s'aligner sur le trail des Salamandres avec une belle charge d'entraînement dans les jambes afin de voir comment étaient les sensations. 

 

Il s'agit aussi pour moi de la dernière course avant le premier gros trail de la saison, la Sainte-Victoire, sur le 60km & 3000D+.

 

7h30, le début de l'échauffement après avoir récupéré le dossard et regardé un peu la liste de départ. Du beau monde avec Augustin Guibert du team isostar, qui sort de 2 victoires dont une sur le 30km de la Transgrancanaria. Il y a également Guillaume Lacassagne, quadruple vainqueur en titre du 30km ici. 
Les jambes sont bonnes sur ces premières minutes ce qui permet de partir confiant. 

 

8h, le départ est lancé sur un rythme relativement tranquille, ce qui permet de dérouler un peu avant de rentrer vraiment dans le vif du sujet. 

Comme décidé, je pars prudemment, mais sans jamais quitté le top 10. Un groupe de 6 part devant et je décide de ne pas les suivre. L'idée est de reprendre les mecs tout au long de la course. Je suis 9ème à ce moment de la course.

 

La première montée passée, vient le moment de la première descente. Je décide de remonter un peu et de me rapprocher des premiers coureurs devant moi. Déjà 5km de parcourus et je suis en 7ème position
Comme pressenti, le groupe de 6 explose petit à petit lorsque Augustin Guibert place une accélération (personne ne le reverra). 

Après une succesion de up & down je passe au 10km en 48'40. Je suis bien par rapport aux prévisions malgré un terrain très gras avec la météo de ce début d'année. Au loin, j’aperçois les 5ème et 4ème de la course. J'accélère donc progressivement en compagnie du 6ème. 
Un premier coureur de rattrapé, me voilà entre la 5ème et la 6ème position. 

 

Les pourcentages grimpent et les jambes répondent bien. L'avantage de ce genre de terrains, des relances de partout !!! Contrairement aux Cabornis, mes jambes me permettent d'en remettre un peu plus sur tous les terrains ! :D

Ça fait toujours du bien au moral !!! 

Après de belles descentes techniques au milieu des cailloux et de la boue, je reprends un nouveau coureur pour me retrouver en 5ème position

Après plusieurs passages de rivières avec une eau à 8°C et jusqu'au genoux qui revigorent un peu la machine, c'est le moment d'entamer la dernière montée avec en ligne de mire les 3ème et 4ème de la course. 

Je réaccélère une dernière fois dans la seconde partie de la bosse, avant de basculer vers 3km de descente entre chemin et route. 
Sur la redescente, nous (le 1er du 19km & moi) croisons les coureurs du milieu de course du 11km en sens inverse. Cela ne semble pas les déranger de nous obliger à sauter dans les champs à 17km/h et de ne pas se ranger ne serait-ce qu'un tout petit peu :/

 

Après une belle figure de style sur glissade, je reviens petit à petit devant pour finir le dernier kilomètre sur le plat à 16km/h et terminer à une belle 4ème place au scratch et de monter sur le podium en tant que 1er senior homme en 2h25'57.

 

Une course qui me donne certaines indications sur la suite à donner à la saison, à ma façon d'aborder la fin de préparation sur les courses objectifs à venir. 

 

Maintenant, place à la dernière ligne droite avant les 60km de la Sainte-Victoire avec un certain Sébastien Spheiler au départ (on connait déjà le nom du vainqueur au moins :p). Les deux semaines qui arrivent vont tourner entre  deux et trois heures d'entraînement par jour, et la seconde sera composée d'un petit volume de 17 à 18h. 

A bientôt sur les sentiers :)