18.06.2017

LES DRAYES DU VERCORS - VERTACO DUO - 26.5KM  1650D+

1er - VICTOIRE EN DUO AVEC JERÔME LASSALE - TEAM CIMALP

A force de discussion avec Jérôme, coureur émérite du Team CIMALP, nous nous sommes dit qu'il serait sympa de faire une course en duo, format auquel je n'avais jamais participé. 
Nous avons donc porté notre choix sur un trail très plaisant d'un point de vue panoramique, Le Drayes du Vercors, course qui avait lieu le 17 juin.

 

Après ma reprise du 4 juin, autant dire que je ne serai pas à 100%, loin de là. Malade depuis trois semaines, en plus de la période de reprise, la course ne s'annonçait pas au mieux. 

Direction l'hôtel, veille de course afin de m'éviter 3h de route le matin même. Je me lève donc à 6h pour rejoindre Jérôme en route et finir le trajet jusqu'à la ligne de départ. 

Il est 8h55 quand nous nous plaçons sous l'arche en attendant le départ donnait par le parrain de la course Renaud Rouanet, Ultra Traileur. 
 

Le départ est donné, nous nous plaçons dès le départ aux avant-postes, suivis de très près par plusieurs duo. Le premier kilomètre est roulant et se fait en 3'45, mais dès le suivant, le terrain s'élève assez sérieusement. Le cœur monte assez haut, peut-être un peu trop même. Je décide donc de gérer un peu mieux mon effort.


Après 4km de course, le duo juste derrière nous se place en tête et prend ses distances. Jérôme reste devant moi jusqu'en haut de la pente, avant de basculer pour 3km de descente à plus de 25% de moyenne. Durant cette partie, nous reprenons du temps sur tous les concurrents, devant, comme derrière nous. Il faut dire que le terrain est assez difficile. En plus des forts pourcentages, le sous-bois est assez dense et les racines et pierres nombreuses. 

Au bas de la descente, nous avons rattrapé notre retard et prenons les commandes de la course dès le début de la partie la plus difficile de la course, 5km pour 900m de dénivelé positif, somme toute, un petit KV en pleine course ;)

 

Nous accélérons de nouveau dès les premières rampes pour prendre nos aises. Les pentes sont sévères mais les jambes répondent à peu près correctement. Jérôme est au top et ses encouragements ne sont pas de trop avec la toux qui s'invite de temps en temps. Il est difficile d'estimer où sont nos concurrents de part le tracé du parcours. Il n'y a donc pas vraiment à gérer sa course, juste avancer en cherchant à creuser autant que faire se peut ! 

 

Le terrain est accidenté, les cailloux très présents, mais la vue est magnifique. Arrivé en haut de la montagne, un ravitaillement est là, ce qui me permet de me rafraîchir pour éviter la surchauffe. 

Je repasse devant pour la descente, là où je suis le plus à l'aise et là où la maladie a le moins d'impact sur ma respiration. 

La fin de parcours est faite de relances, avec des montées et descentes à tout va. La dernière montée me fait mal aux jambes et je n'ai plus grand chose dans le réservoir. Heureusement, le passage des deux derniers kilomètres me redonne un regain d'énergie. 

Nous retrouvons le bitume pour retourner sur la ville et vers la ligne d'arrivée. Nous finissons sur un bon rythme et personne à l'horizon. La course est gagnée. Nous passons la ligne 2h56 après nous être élancés. 

 

Le second duo arrive plus de 10 minutes derrière et celui sur la troisième marche près de 15 minutes après notre arrivée. Nous avons donc fait une belle différence, bien plus que je ne l'aurais pensé à la vue de ma forme du moment (reprise + maladie et manque de sommeil). 

Je suis donc très satisfait de cette première victoire de la saison et je remercie au passage Jérôme, qui sera sur l'Ultra Tour de la Motte-Chalancon et qui aura besoin de votre soutien là-bas pour aller chercher un podium !!! ;-)

Pour ma part direction le trail des passerelles à Monteynard le 16 juillet, où je vous donne RDV.